Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

TOUT CE QUI EST PETIT EST JOLI...!
TOUT CE QUI EST PETIT EST JOLI...!
TOUT CE QUI EST PETIT EST JOLI...!

TOUT CE QUI EST PETIT EST JOLI...!

Abordons au cours de cet article le nanisme chez le chien. D’où cela provient-il ? Depuis quelques années au cours de nos promenades nous rencontrons de plus en plus de toutous de type nains. En voici les explications.

 

Le nanisme est lié à plusieurs formes, mais une seule émane d’une pathologie endocrinienne, c’est le nanisme hypophysaire. Dénomination un peu savante….je sais ! Mais bien expliquée assez facile à comprendre.

 

Maladie qui s’explique par la cause d’une carence en hormones de croissance. Irréversible et transmise par voie héréditaire. Le fait d’accoupler un mâle porteur de ce gène, avec une femelle également porteuse du même gène. Les chiens porteurs de gène sont à les regarder exactement semblables aux autres chiens qui eux seront indemnes.

 

La différence se constate par test ADN (frottis buccal) chez un vétérinaire. Ils sont alors appelés porteurs sains. Puis lorsqu’un porteur sain s’accouple avec un spécimen indemne génétiquement, environ 50% des futurs chiots pourront être porteurs du gène qui est responsable du nanisme hypophysaire.

En revanche si deux porteurs sains s’accouple les parents des chiots auront une grande chance que la majeur partie des chiots soit atteints de cette maladie très invalidante. A ce jour il existe des tests pour éleveurs ou particuliers soucieux de produire des petits chiots indemnes.

Ces tests sont très fiables et indolores.

 

NANISME OBSERVE ENVERS PLUSIEURS PETITES RACES.

 

Celui-ci est une diminution de toutes dimensions corporelles chez un sujet normal. Chez le chien l’on s’aperçoit que de nombreuses races dites naines ne sont en fait que des diminutifs de chiens plus grands. Ce sont des races crées uniquement par l’homme. D’une part soit par méthodes sélectives de croisements, soit par le fait d’adaptation à un certain milieu de l’hygiène ou encore alimentaire.

 

Les races canines dites naines possèdent des caractères et des dimensions assez fixes. Ainsi lorsque celui-ci a été obtenu physiologiquement il conservera les caractères de la race dont il dérive sans déformations. Par contre, il ne faut pas croire que si l’on pousse le rapetissement à l’extrême, on ne provoque pas de résultats invalidants pour la descendance.

Ainsi le crâne reste dans sa forme fœtal, c’est-à-dire qu’il se bombe, les os du nez se rapetisses (les naseaux se collent à la boite crânienne) les orbites des yeux deviennent de plus en plus grosses. On constate également des manques de dents etc.

Tag(s) : #Soins et bien être des animaux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :